Manifeste

Le studio de production de films pornographiques Carré Rose est né de l’envie de créer une imagerie explicite puisant dans la sincérité et la réalité. Le moment déclencheur se situe en 2017 lors du festival La Fête du Slip à Lausanne (Suisse). Au cours des nombreuses rencontres avec des performeur·euses, réalisateur·rices, Carmina ressent une révélation au détour d’une phrase prononcée : “Il faut plus de porno en France ! Des projets différents, menés par des femmes, produits le plus éthiquement possible !” Une épiphanie du cul.

La machine est lancée et il n’y aura pas de retour en arrière. Avec ses racines ancrées dans le porno alternatif européen, vivant intensément au sein de festivals comme le Porn Film Festival de Berlin, Carré Rose s’inspire de la réflexivité de cette scène autour des questions d’éthique, de représentativité, de consentement. Il est important pour sa fondatrice d’emprunter un chemin où les performeur·euses ont droit au chapitre, où le regard de la production, du réalisateur·rice n’empiète pas sur leurs limites. Aussi, il semblait important de démontrer le dynamisme de la scène française indépendante en dehors des studios connus du grand public.

Malgré cette volonté militante d’offrir un porno juste et respectueux, Carré Rose n’oublie pas d’injecter dans ses œuvres un humour décalé et délicat. Les films reflètent le regard de Carmina, un œil qui brille d'espièglerie, une vision où le plaisir et l’amusement sont essentiels pour apprécier la vie. Baiser oui, mais avec des rires, de la complicité et du naturel.

Carmina démarre rapidement après sa révélation. Elle tourne, performe et joue, elle monte et distribue son travail. Les tournages continuent et elle délègue pour impliquer dans l’aventure d’autres femmes, et pas seulement devant la caméra. Le catalogue s’enrichit au fil des mois et la réalisatrice laisse des couples et des personnes exprimer leur créativité face à son objectif naturaliste.

Au-delà de fournir un support aux fantasmes, Carré Rose souhaite mettre en avant une scène indépendante qui interroge le regard des spectateur·rices, qui montre des sexualités diverses plus en phase avec les désirs des unes et des uns. Vous trouverez ici de la pornographie centrée sur les performeur·euses, en espérant que vous découvrirez dans leur plaisir ce qui déclenchera le vôtre.

Retour en haut